Les Pérégrinations de Joce

Les Pérégrinations de Joce

César, la rétrospective - Centre Pompidou - Paris 04

Jusqu'au 26 mars 2018, le Centre Pompidou propose une rétrospective de César, 20 ans après sa disparition.

 

César réalisa des oeuvres avec son fer à soudé, des bestiaires, des compressions, des enveloppages.

 

Je connaissais un peu le travail de César (non il n'a pas fait que le trophée pour les césars du cinéma !) ; cette exposition très intéressante permet de voir l'étendue de son travail.

En plus cette exposition est bien agencée, très aérée, on circule au milieu des sculptures.

 

Je vous laisse découvrir.

 

(source des commentaires : dépliant du Centre Pompidou)

 

 

 

 

 

Les Fers Soudés

En 1949 il découvre la soudure à l'arc ce qui lui permet de sculpter le métal.

Il plie les tôles, les cisaille et utilise des petits morceaux de métal (vis, écrous, clous, boulons..)

Il réalise des bestiaires (poisson, scorpion, chauve-souris), des femmes (Ginette, la victoire de Villetaneuse)...

 

 

Le scorpion
1955

Chauve-souris
1954

La danseuse
1949

Torse
1954

Victoire de Villetaneuse
1965

Ginette 1958

Le Centaure en hommage à Picasso, la tête est celle de César - 1983
La statue géante est à voir 2 Place Michel Debré, dans le 6ème

La Pacholette
1966
En occitan le mot Pachola désigne un filet en forme de poche pour attraper les poissons et plus familièrement il désigne le sexe féminin, une poulette

 

 

Les Compressions

 Au début des années 1960, César utilisa la presse hydraulique et réalisa ainsi ses fameuses compressions.

Compression de voitures (Dauphine, Citroën), des compressions murales (déchets urbains), les championnes (voitures de rallye Peugeot - c'était une demande de Jean Todt, directeur de Peugeot Sport), et la Suite Milanaise (compression de 15 Fiat neuves représentant les différents coloris - réalisation pour la Biennale de Venise 1995)

 

 

Dauphine 1959
1970

Renault 977 VL 06
1989

Yellow Buick
1961

Compression Ricard
1962

Championnes
1985

Cagettes
1976

Carton
1976

Affiches
1976

Suite Milanaise
1998
Compressions de Fiat neuves

Citroën, ZX
1995

 

 

Les Empreintes Humaines

En 1963 César est invité à une exposition sur le thème de la main, de Rodin à Picasso ; c'est pour cet évènement qu'il choisit de mouler son propre pouce et expérimente une nouvelle matière la résine.

"Le Pouce" a été décliné en différentes tailles (de 42 cm à 12 mètres sur la Parvis de la Défense).

Durant l'exposition César, vous pouvez voir, sur la place devant le centre,  un pouce de 6 mètres en bronze.

 

 

sur la place devant le Centre Pompidou

 

 

Les Expansions

Faites à partir de mousse de polyuréthane puis un ajout de fréon, cela produit une mousse dont le volume augmente dans de grandes proportions.

César la verse plus ou moins vite, il contrôle la direction, intervient sur la forme.

Ensuite la mousse se fige.

 

 

 

 

Les Enveloppages

Des feuilles de plexiglas sont couchées dans les tiroirs d'une étuve qui les assouplit.

Elles passent ensuite à travers un dispositif permettant à la fois de les plier et de les refroidir.

Au bout de 20 mn la matière est prise et craque pendant des heures.

César y insère alors des objets du quotidien (machine à écrire, téléphone, ventilateur...)

 

 

 

 

Le Sein

En 1967, César  réalise six exemplaires du Sein, moulage en polyester de 82 × 193 × 266 cm réalisé à partir du sein droit d'une danseuse du Crazy Horse Saloon, qui se faisait appeler Victoria von Krupp.

Il aurait souhaité faire un moulage du sein de Brigitte Bardot mais....

 

 

 



15/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres