Les Pérégrinations de Joce

Les Pérégrinations de Joce

Gauguin, l'alchimiste - Grand Palais - Paris 08

Jusqu'au 22 janvier 2018, le Grand Palais propose l'exposition GAUGUIN, l'Alchimiste.

 

Je connaissais Gauguin surtout par ses tableaux de tahitiennes ou de bretonnes (certains sont visibles au Musée d'Orsay) ; avec cette exposition j'ai découvert son travail sur la céramique, le bois, la gravure ; très intéressant.

Il y a bien sûr les tableaux de ses voyages à Tahiti, aux Marquises et aussi Pont-Aven.

Je préfère d'ailleurs sa période bretonne : les paysages, les bretonnes...

 

Mon tableau préféré de cette exposition est un dessin au fusain : jeune bretonne assise -1886

 

 

Pour commencer des autoportraits de l'artiste et un double portrait de Pissarro et Gauguin, chacun dessinant l'autre.

 

Autoportrait au chapeau - Hiver 1893 1894

On aperçoit au mur un de ses tableaux : Manau Tupapau - l'esprit veille 

 

 

Portrait de l'artiste au Christ Jaune
1890 1891

Autoportrait à l'idole

double portrait
Pissaro par Gauguin
Gauguin par Pissaro
vers 1880 1883

Sculptures en cire, en bois, la céramique, la gravure...

 

sculptures en cire de deux de ses enfants : 

à gauche Jean (avril 1881) - à droite Aline (1881)

 

 

à gauche : Gauguin sculptant "la dame en promenade" par Pissarro - vers 1880
à droite : la dame en promenade dit aussi la petite parisienne - vers 1880

Coffret - 1884
poirier teinte en rouge
Gauguin s'est inspiré d'un tableau de Degas : répétition d'un ballet sur la scène

pot anthropomorphe dit portrait de Gauguin en forme de tête de grotesque
grès glacuré
1889

bâton de marche
buis, nacre, verre et fer
vers 1888 - 1890

double pot avec visage féminin - hiver 1887 1888
pot avec masque féminin - hiver 1887 1888
grès partiellement glacuré

jardinière grès partiellement glacuré - hiver 1886 1887
première céramique réalisée par Gauguin et qui reprend un motif d'un bois "la toilette"
sur l'autre face on voit un motif de bergère bretonne

Entre 1886 et 1889, Gauguin voyage beaucoup : la Bretagne, la Martinique, Arles (le temps de se fâcher avec Van Gogh).

La Bretagne a inspiré beaucoup de ses tableaux.

 

Lavandières au bord du Canal - 1888

 

 

 

La Belle Angèle - 1889
Angèle, aubergiste à Pont-Aven, ne fut pas contente de son portrait ; elle se trouvait défigurée

Les lavandières à Pont-Aven dit aussi Lavandières au Moulin Simonou
1886

Paysage, Pont-Aven dit aussi L'hiver à Pont-Aven
1888

Bretonne vue de dos
1886
Pastel

La ronde des petites bretonnes
(j'aime beaucoup ce tableau)

Paysannes bretonnes
1894

Gauguin arrive à Tahiti pour la première fois en 1891.

Tahiti est une colonie française depuis peu et coutumes et traditions laissent le pas à l'évangélisation ce qui deçoit Gauguin.

On le sait maintenant Gauguin aimait les très jeunes filles ce qui est troublant maintenant quand on regarde ses tableaux.

 

Femmes de Tahiti dit aussi sur la plage

 

 

 

Le repas dit aussi les bananes

AHAOE FEII ?
(Eh quoi ! tu es jalouse)
1892

NAVE NAVE MOE
(eau délicieuse)

I RARO TE OVIRI
(Sous les Pandanus)
1891

MERAHI METUA
NO TEHAMANA
(Les aïeux de Tehamana)
il s'agit de sa compagne Teha'Amana vêtue de sa plus belle robe "mission"
1893



12/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres