Les Pérégrinations de Joce

Les Pérégrinations de Joce

Hôtel de la Païva - Paris 08

L'Hôtel de la Païva est situé au 25 Avenue des Champs Elysées, une adresse prestigieuse pour l'époque.

 

Qui était la Païva ? Blanche Lachmann, marquise de Païva, dite « la Païva », née le  à Moscou et morte le  au château de Neudeck en Silésie, est une célèbre courtisane et demi-mondaine du 19ème siècle.

En 1836, elle se marie avec Antoine Villoing, a un fils en 1837 mais s'ennuyant ferme elle s'enfuit en 1838 avec un inconnu.

Elle arrive à Paris et s'introduit dans le milieu de la prostitution.

Elle rencontre le pianiste Henri Herz, eu une fille avec lui en 1847 ; peut-être un mariage secret ?

En 1848, Herz part aux USA, elle lui vole sa fortune. La famille de Herz la chasse.

Elle refait sa vie à Londres. Lord Edouard Stanley s'éprend d'elle et la couvre de cadeaux.

Elle retourne à Paris en 1848.

Elle épouse un noble portugais en 1851, Albino Francisco, Marquis de Païva Araujo.

ll lui offre un hôtel Place Saint Georges.

Le lendemain du mariage, elle lui dit que chacun ayant eu ce qu'il voulait ils allaient en rester là.

Le Marquis retourne au Portugal et elle garde le nom qui sonne bien pour elle.

En 1852, elle devient la maîtresse de Guido Von Donnersmark, un cousin de Bismark.

De 1856 à 1865, il lui fait construire l'Hôtel du 25 avenue des Champs Elysées.

En 1877, accusée d'espionnage (son mari est prussien et elle se mèle de politique), elle doit quitter la France.

Elle part avec son mari en Silésie dans leur château de Neudek ou elle mourra le 21 janvier 1844.

 

L'Hôtel fut construit entre 1856 et 1865. Il est classé au titre des monuments historiques en 1980.

C'est l'architecte Paul Manguin qui se chargea de la construction dans le style de la renaissance italienne.

La Païva y reçut des gens célèbres : les Goncourt, Théophile Gautier, Gambetta...

Le Prince Von Donnersmark vendit l'hôtel en 1893 à un banquier berlinois.

Un ancien cuisinier du Tsar ouvrit un restaurant réputé où le Tout-Paris se retrouvait. L'établissement ferma en 1898.

Le Travellers Club s'y installe en 1903 et acheta l'Hôtel en 1923. Il y est toujours installé.

Depuis 1903, le bâtiment a gardé son grand escalier d'onyx jaune, sa salle de bain de style mauresque, ses sculptures, le plafond dans le grand salon.

Par contre la cour de l'hôtel a été remplacée par un restaurant, un guichet de change (dommage !!)

 

(source wikipédia)

 

 

 

 

 

 

 

 

je vous présente la Païva

en haut l'hôtel en 1900, en bas de nos jours

le grand escalier en onyx jaune

les armoiries de Blanche

la baignoire

détail de la salle de bain dans le style mauresque



03/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres